L’actualité peu encourageante des négociations portant sur les caisses déficitaires de nos retraites nous alerte ⇒ il faut capitaliser pour nos retraites


 ­

Le constat et votre besoin

Dans notre système de retraite par répartition, les cotisations, versées par les actifs au titre de l’assurance vieillesse, sont immédiatement utilisées pour payer les pensions des retraités de plus en plus nombreux.
Son équilibre financier dépend de paramètres démographiques et économiques. Ce système repose sur la solidarité entre générations, solidarité en sens unique des actifs vers les papy-boomers …

La retraite en France c’est :

– les régimes de base obligatoires : Sécurité Sociale (RGSS) ou RSI / CNAPL pour les non salariés ;
– les régimes complémentaires comme l’ARRCO et AGIRC pour les salariés, la CIPAV, RSI, CARMF, CARPIMKO, CAVP… pour les non salariés ;
– les régimes supplémentaires collectifs et individuels chacun peut l’optimiser en capitalisant dés à présent !!
plus d’informations sur le site Groupement d’intérêt public Info retraite (créez-vous votre compte pour contrôler votre parcours de cotisant)


 ­

Les solutions possibles ?

Capitaliser sur un contrat en assurance-vie et programmer au moment de la retraite des rachats partiels réguliers ;
Investir dans l’immobilier pour percevoir des revenus fonciers ;
Capitaliser sur les marchés financiers pour défiscaliser durant la vie active et avoir une sortie en rente pour la retraite.


 ­

Les dispositifs existants pour capitaliser

A titre collectif au sein d’une entreprise, la réglementation nous permet de capitaliser sur les PERCO, article 39, article 83.
A titre individuel, 2 produits s’offrent à vous : le PERP pour les salariés (ou Plan d’Epargne Retraite Populaire) et pour les travailleurs non salariés le Madelin Retraite et le PERP.

Retraite par capitalisation


Nous vous accompagnons pour sélectionner le meilleur contrat, définir le montant optimal à capitaliser tous les ans et optimiser votre allocation en produits financiers.

Vous pouvez investir votre capital dans des fonds sécurisés, sur les marchés financiers (action, monétaire, emprunt d’état ou d’entreprise), sur l’immobilier par le biais de la pierre-papier (SCPI)…

Votre capitalisation Retraite mérite une gestion haut de gamme personnalisée



 ­

Gérant et professionnel libéral, dés lors que vous avez 1 salarié mettez en place un PERCO : c’est le dispositif le plus avantageux pour capitaliser sur la retraite.

Le PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif)

Dés le premier salarié et après la mise en place d’un PEE, ce dispositif collectif permet à l’ensemble des salariés et dirigeants de capitaliser pour sa retraite sa participation, intéressement, RTT…
L’entreprise peut abonder jusqu’à 300% suivant des règles prédéfinies lui permettant de réduire son résultat et d’encourager ses salariés. L’efficacité sociale et fiscale du PERCO est optimale face à des charges patronales et salariales de plus en plus lourdes.
La sortie au moment de la retraite peut être soit sous forme de capitaux (de 0% à 100%) soit sous forme de rente.


Le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire)

Ouvert à tous à titre individuel, salariés ou non, le PERP est un contrat d’assurance qui garantit le versement d’une rente viagère au moment du départ à la retraite, voir d’un capital dans certains cas.
Conçu pour vous permettre d’anticiper l’éventuelle baisse de vos revenus lors de votre départ à la retraite, le PERP est encouragé par une fiscalité avantageuse à l’entrée avec la déduction de vos cotisations du revenu net global.
Le PERP peut être ouvert en y transférant vos anciens PERP, articles 83, Madelin Retraite, Prefon, fonds de pension UK (QROPS Qualifying Recognised Overseas Pension Scheme)…
c’est le dispositif individuel le plus souple et moderne.

Au départ à la retraite, la sortie du PERP est sous forme de capital pour 20% et de rente ; le plan ne peut être clos avant sauf événements exceptionnels.


La retraite sous le dispositif Madelin

Ce dispositif facultatif permet aux travailleurs non salariés, non agricoles, de se constituer une retraite complémentaire à titre individuel.
Une prime minimale doit être versée sur le contrat. Les primes sont définies et versées périodiquement (minimum 1 fois par an). Les primes versées sont déductibles du BNC dans la limite de 10% du BNC (et limité à 8 PASS).
La sortie en moment de la retraite est exclusivement en rente.